Chargement

Désigner l’expert comptable du CE

Pour l’aider à remplir ses attributions économiques et même à réaliser ses propres travaux, le comité d’entreprise peut avoir recours à un expert-comptable.

Par dérogation à l’article L. 2325-40 prévoyant la rémunération de l’expert par l’entreprise pour les missons légales, et sauf accord entre l’employeur et le comité d’entreprise, le comité contribue, sur son budget de fonctionnement, au financement de l’expertise sur les orientations stratégiques à hauteur de 20 %, dans la limite du tiers de son budget annuel.

Le CE nomme l’expert-comptable de son choix, il est souhaitable qu’il soit distinct de celui de l’entreprise.

La désignation de l’expert-comptable doit être portée à l’ordre du jour de la réunion du CE qui doit statuer sur cette question, parmi les points à l’initiative du CE. Par exemple :

« en vertu des articles L. 2325-35 et D. 3323-13 du Code du travail, à l’article 24 du décret de 1987, recours et désignation d’un expert-comptable pour assister le CE dans le contrôle de la participation de 2017».

La procédure se déroule en deux étapes avec à chaque fois vote à la majorité des présents. Attention : la direction n’a pas de droit de vote sur ces deux points.

Ces délibérations figurent dans le procès-verbal de la réunion. Le secrétaire doit fournir une copie du procès-verbal à l’expert-comptable mandaté.

Une réflexion préalable à mener

Avant de mettre la désignation d’un expert-comptable à l’ordre du jour, vous devez toujours vous assurer d’avoir la majorité au moment du vote : gare aux collègues qui pourraient changer d’avis face à la direction.

De même, avant tout déclenchement de toute procédure, il est nécessaire que le Comité (ou certains de ses membres habilités) prenne contact avec l’expert-comptable afin d’identifier les axes d’intervention et de clarifier la situation.

A lire également dans cette rubrique

L'accompagnement de l'expert comptable

Le comité d’entreprise peut avoir recours à un expert-comptable dans les conditions définies dans le Code du travail

Les droits et obligations de l'expert comptable

La mission de l’expert-comptable débute au moment où il reçoit le procès-verbal de la réunion durant laquelle il a officiellement été mandaté. Dès lors, le cabinet se charge d’envoyer à son tour deux courriers